évolution du projet 2008 – 2018

2009 – Achat des terrains et construction de la maison                                              
2010 – Première plantation de 30 arbres fruitiers et implantation de 8 pieds de vignes
Contrat d’exploitation des terres avec 3 familles pour 3 ans (environ 120 personnes)
Étude des sols et achats de semence à l’Inida
1ère initiation à la Permaculture avec un groupe venus des USA Peace corps.

2011 – Achat de 100 arbres ( calabaceira, pignon, papaye goyave, cajou, Tamarin, manguier,…)
Importation de 50 pieds de vignes sur porte greffe, 8 variétés rouge et blanc
Aménagement de quelques parcelles pour les potagers implantation de Congo (poids d’Angole)

2012 – Bonne production de : Congos, cacahuètes,  patates douces tomates et courges  * env 5 Tonnes
Augmentation des surfaces de production
Rdv avec le centre de production de semence de St Domingo Achat de graines et surtout du manioc pour notre premier pied mère !

2013 – Très bonne récolte (congos), les adhérents votent pour le renouvellement du contrat
1éres semences de la « graine Indocile » surtout tomates et courges…
Suite à des pluies torrentielles il ne reste plus que 5 pieds de vignes les autres ont été emportés ou le porte greffe à pourri
Les Cajou et les goyaves ont l’air de mieux s’adapter que les autres arbres

2014 – Suite à ma formation avec la graine Indocile, mise en place et formation des adhérents à la création de buttes et de paillages sur les parcelles.
Bonne récolte tomates et courges en abondance merci la graine:)
Création du logo et d’une marque pour commencer à développer une production transformée des produits de l’association.
Demande de subvention en semence à Kokopelli programme « semences sans frontière »

 

   

2016 –  Année encore plus difficile deuxième année sans pluies, sans récolte ! Et toujours l’invasion des animaux sur nos terres ! De plus pour des raisons personnelles nous n’avons pas pu faire notre visite annuelle ! Domingo, le principal intéressé par la démarche de l’association, est parti au Portugal pour des raisons de santé et les autres adhérents ont délaissés les terres !!!

2017 – La saison des pluies a été retardée mais assez abondante. Après un état des lieux nous avons retrouvé les terrains quasiment inexploités. Seule Fati a planté des congos, du manioc et des cacahuètes, quelques tomates continuent à se reproduire sur les zones les mieux paillés. Pas de trace des pieds mères et aucune trace des semences de Kokopelli  sur les terrains ! Par contre les terrains sont bien enherbés, et à ma grande surprise les arbres plantés ont bien résisté à la sécheresse et aux appétits des animaux. Cajous et goyaviers sont en pleine forme, quelques manguiers commencent à ressembler à des arbres et même les arbres plantés sur les parcelles du haut on bien résisté. Suite à une réunion avec les adhérents, nous avons rompu le contrat que nous avions renouvelé en 2013, pour l’ouvrir a une nouvelle équipe composée essentiellement de femmes.(Fatima, Maria, Leini,Mélia,Maria Cecilia,..)

   

 

No Comments

Post a Comment